Rechercher
  • MailysB

Relire son roman de A à Z : pourquoi faire appel à un correcteur professionnel ?

Mis à jour : 2 oct. 2020


Corriger votre roman

Que ce soit un roman, un e-book, une thèse ou autre chose, votre manuscrit c’est un peu votre bébé. Vous avez lutté pour l’écrire, et maintenant qu’il est terminé, vous en êtes super fier. En même temps, je vous comprends, il y a de quoi.

Une fois que votre premier jet est terminé, vous en arrivez à une tape laborieuse mais indispensable : la relecture et la correction. On a parfois tendance à se dire que si le fond est super, la forme n’a pas beaucoup d’importance, et que ce n’est pas grave s’il reste des coquilles, mais c’est une erreur. Quelle que soit la façon dont vous allez présenter votre texte (dans le milieu universitaire, celui de l’autoédition ou de l’édition traditionnelle), personne n’a envie d’y lire des fautes d’orthographe, de grammaire ou de syntaxe. Une texte avec trop de fautes vous fera perdre vos lecteurs en route, et perdre votre crédibilité.

Oui mais voilà, l’orthographe ce n’est vraiment pas votre domaine. Dans ce cas-là, quelles sont vos solutions ?



Comment corriger son texte soi-même ?


La première étape est de vous astreindre à une relecture sérieuse. Cela vous permettra de corriger une partie des fautes, et surtout d’éliminer les répétitions et les tournures de phrases bancales. Quand on est pris dans l’écriture et qu’on a besoin d’avancer, on a vite fait de semer derrière nous un tas de petites imperfections qu’une bonne relecture pourra rectifier.

Ensuite, vous pouvez demander à un ou des amis calés en orthographe de prendre du temps pour vous relire. Ils vous signaleront toujours des fautes que nous n’aviez pas vues. Vous pouvez également faire passez votre texte par des logiciels de correction. Il en existe plusieurs, parmi les plus connus, vous trouverez Antidote et Le Robert. Comptez en moyenne une centaine d’euros pour l’acquisition du logiciel.

Ces solutions ont le mérite d’être gratuites ou peu coûteuses. En revanche, il faut avoir du temps à y consacrer, et la possibilité d’avoir un entourage à mobiliser. Ce n’est pas toujours le cas. D’autant plus que les résultats ne sont pas garantis.



Pourquoi faire corriger son texte par un relecteur professionnel ?


Si vous pouvez vous le permettre, l’idéal est de faire corriger son texte par un professionnel : un relecteur, un écrivain public, quelqu’un qui pourra vraiment y consacrer le temps et l’attention nécessaires, quelqu’un qui a une véritable expertise.

J’ai corrigé de nombreux textes qui étaient passés au radar de l’entourage et des logiciels de correction. Pourtant, il y restait toujours des fautes, des répétitions et des tournures de phrases maladroites. Parce que vos amis ou votre famille, si bien intentionnés qu’ils soient, vont vous signaler les fautes qu’ils voient en passant. Ils n’ont pas le temps de passer des heures à corriger méticuleusement votre ouvrage, et c’est bien normal. Et aussi performants qu’ils soient, les logiciels de correction restent des logiciels. Ils ne peuvent pas remplacer ce qu’un être humain pourra apporter à votre texte. Ils ne repèrent pas tout, en particulier les répétitions et les phrases bancales.

Le correcteur professionnel, lui, va véritablement passer du temps à 100% sur votre texte. Il ne fera que ça, corriger. Il peut également vous proposer d’enrichir le vocabulaire, de modifier certaines tournures, vous donner son avis sur des éléments du texte… C’est un investissement qui vaut vraiment le coup d’être fait si vous voulez un rendu impeccable.


Pour ma part, je propose deux types de prestations, avec deux niveaux de tarifs : une formule de base pour les corrections des fautes d’orthographe, de grammaire et de syntaxe, et une formule « premium », où je fais des propositions pour le vocabulaire, les répétitions, les phrases tarabiscotées… Ce sont des propositions, le choix final vous revient toujours. Ces deux formules, ajustées en fonction du nombre de mot de votre manuscrit, permettent de s’adapter au mieux à votre budget et à vos besoins. Vous pouvez consulter les tarifs ici. N’hésitez pas à m’envoyer vos demandes de devis et à me parler de votre projet, c'est toujours un plaisir de discuter avec vous !

Je vous prépare un prochain article sur comment bien choisir votre correcteur. En attendant, vous pouvez me suivre sur Instagram et sur Facebook.

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout