Rechercher

Bêta-lecture ou correction d'un roman : quelle est la différence ?




En tant que correctrice professionnelle de romans, il m'arrive assez souvent de me rendre compte que certains auteurs sont un peu perdus sur ce qu'ils attendent de moi : ils me confient leur manuscrit pour que je le corrige, mais d'un autre côté je suis


aussi leur première lectrice, et ils me demandent de leur donner mon avis sur l'histoire et les éventuelles incohérences, ce que je fais toujours avec plaisir.

D'un autre côté, je travaille également avec des auteurs dont le roman arrive en bout de parcours et qui n'attend plus que ma correction avant d'être publié.




Alors aujourd'hui, je vous propose de faire un point sur le parcours d'un roman une fois que le premier jet est terminé : quelle est la différence entre une bêta-lecture et une correction et quand faire appel à l'un ou à l'autre ?


La bêta-lecture : pour un premier retour sur votre histoire


La bêta-lecture, c'est le premier retour extérieur que vous obtenez sur votre roman : bien souvent, vous l'avez écrit, relu, peut-être un peu réécrit... Vous avez enfin un premier jet terminé et vous vous lancez, vous le faites lire à une ou plusieurs personnes. Il peut s'agi


r de membres de votre entourage, d'autres auteurs, de lecteurs bénévoles ou bien encore d'un bêta-lecteur professionnel.


Si vous en avez la possibilité, faire appel à un ou des bêta-lecteurs peut apporter beaucoup à votre livre. Quand on est plongé dedans, on a souvent tendance à laisser passer quelques incohérences, ou bien à avoir parfois des idées farfelues qui ne sont pas si bonnes que ça (oui, je suis sûre que vous savez de quoi je parle !). Le travail d'un bêta lecteur professionnel sera généralement plus approfondi que celui d'un bénévole, c'est normal, c'est son métier et il aura plus de temps à y consacrer, ainsi qu'une expertise qu'un bénévole n'aura pas toujours ! Et puis nos proches ne sont pas toujours objectifs. Mais évidemment, tous les retours sont précieux et faire lire votre livre à plusieurs personnes est une très bonne idée.

Cette première lecture de votre livre va vous permettre de faire évoluer votre roman : elle donne bien souvent lieu à une réécriture et à des modifications de l'histoire, petites


ou grandes. Cette réécriture passée, c'est là que vous arrivez à la finalisation de votre livre. Maintenant que le fond est soigné, il est temps de passer à la forme !


La correction : le peaufinage final avant la publication ou l'envoi aux maisons d'édition


Oui, car si le bêta-lecteur est l'un des premiers maillons de la chaîne qu'est le parcours de votre roman, le correcteur est le dernier maillon avant la publication finale ou l'en


voi aux maisons d'édition !


Le correcteur peut vous faire des remarques sur l'histoire bien sûr, surtout si vous le lui demandez. Un bon correcteur vous fera toujours remarquer une incohérence ou


bliée ou pourra vous suggérer une bonne idée. Mais le correcteur est là d'abord pour... corriger. Il est la touche finale à qui vous confiez votre deuxième, troisième, quatrième ou vingtième jet.

Si le bêta-lecteur est là pour vous aider à travailler le fond, le correcteur s'occupe avant tout de la forme, c'est lui qui rend votre manuscrit impeccable. Il corrige l'orthographe, la grammaire, la ponctuation, il peut même s'occuper des répétitions et des tournures de phrases. Pour ma part, après une correction, je livre un compte-rendu détaillé pour expliquer les fautes revenues le plus souvent, faire un point sur quelques règles, pointer les tics de langage, etc. Mais pour cela, il faut que le roman soit réellement fini !


Ainsi, je vous conseille d'être sûr d'avoir bien terminé votre roman avant de faire appel à un correcteur. D'autant plus que la correction représente un certain investissement, alors il serait dommage de finalement réécrire des pans entiers du livre et de se retrouver avec de gros paragraphes non corrigés dans lesquels il reste des fautes.





Et vous, où en êtes vous de votre processus d'écriture, plutôt bêta-lecture ou correction ? Avez vous fait relire votre roman avant de le publier ou est-ce que vous vou


s lancez sans

filet ?

En tant que correctrice professionnelle et bêta lectrice ayant travaillé sur un peu plus d'une vingtaine de romans, mes tarifs sont consultables ici pour la correction et ici pour la bêta-lecture. Et si vous avez besoin des deux, je propose des forfaits à tarif réduit.

Je suis également auteure indépendante moi-même.


13 vues0 commentaire